SRADDA - Sud Rhône-Alpes Déplacements Drôme-Ardèche

Renseignements et horaires
0 810 26 26 07 *
* Prix d'un appel local surtaxé selon opérateur mobile

Sradda

Historique

Création de la Compagnie des Chemins de Fer de la Drôme

C’est le 18 septembre 1891 que «Les Petites Affiches de Paris», journal légal parisien, annonce la première Assemblée Générale Constitutive de la Compagnie des Chemins de Fer de la Drôme.
Le début d’activité est consacré à la construction des lignes de tramway à voie métrique. Les deux premières lignes, Saint-Vallier / Le Grand Serre et Dieulefit / Montélimar, sont ouvertes en 1893.


Par la suite, le réseau comptera jusqu’à 10 lignes, dont une électrique entre Saint Péray et Valence.
Il fait partie des Chemins de Fer Secondaires de France, dont les principes ont été définis en 1880 par la loi sur les chemins de fer d’intérêt local.
Ces infrastructures moins coûteuses à la construction, permettent au réseau national secondaire de se développer très rapidement pour atteindre, à son apogée en 1920, 23 000 kms.
Les lignes du réseau de la Compagnie des Chemins de Fer de la Drôme a autant vocation à réaliser du transport de marchandises que de voyageurs.
Cependant, les coûts de maintenance de l’infrastructure ferroviaire, l’impact du premier conflit mondial, alliés à l’exode rural et le développement du transport routier lié à l’arrivée d’autobus modernes ont pour conséquence la fin de l’activité de la Compagnie des Chemins de Fer de la Drôme en 1921.

Naissance de la Régie départementale des Autobus de la Drôme

La société est donc rachetée le 20 octobre 1921 par le préfet de la Drôme au nom du Département, et devient la Régie des Chemins de Fer de la Drôme. Toutefois les difficultés financières perdurent et les lignes ferroviaires ferment au fur et à mesure.

La Régie des Chemins de Fer de la Drôme se transforme en Régie Départementale des Chemins de Fer et Autobus de la Drôme, puis une nouvelle structure voit le jour en 1922 : la Régie Départementale des Autobus de la Drôme (RDAD).
L’exploitation ferroviaire cessera en 1935 et sera remplacée par une exploitation routière.

Naissance de la SPL Sud Rhône-Alpes Déplacements Drôme Ardèche

Dans un contexte caractérisé par des évolutions structurelles, législatives et règlementaires, la Régie ne présente plus les conditions d’adaptabilité nécessaires. Une nouvelle entité mieux adaptée à son environnement institutionnel est créée en juin 2012 : la société publique locale SUD RHONE ALPES DEPLACEMENTS DROME ARDECHE (SRADDA).
Elle assure la continuité de la RDAD en s’appuyant sur l’outil existant que constitue la Régie et en bénéficiant de son expertise d’exploitant de réseaux de transports.
Celle-ci va permettre aux différentes collectivités du territoire Drôme/Ardèche qui le souhaitent de mettre en commun leurs ressources et de proposer aux usagers une offre de transport public plus cohérente et à moindre coût.

Quelques dates

  • 1980 : la Régie Départementale des Autobus de la Drôme adopte une nouvelle structure juridique, celle d’E.P.I.C. (Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial).
  • 1983 : REGIE DRÔME devient la nouvelle appellation commerciale de l’entreprise.
  • 1989 : installation dans son nouveau siège au Centre Gare Valence, 50 rue Denis Papin.
  • 1991 : à l’occasion de son centenaire, la Régie Départementale des Autobus de la Drôme se donne une nouvelle image : REGIE voyages DRÔME.
  • 2000 : acquisition d’un nouveau centre d’exploitation à Montélimar.
  • 2004 : construction d’un nouveau centre à Romans.
  • 2006 : rénovation du site de Valence et transfert du siège social au centre d’exploitation des Auréats.
  • 2009 : administration du système billettique confié à la Régie par le département de la Drôme.
    Gestion de la gare routière de Valence également confiée à la Régie par le département de la Drôme.
  • 2012 : naissance de la SRADDA le 20 juin 2012